CD Consulting • Christophe Dumont

Épargne-pension – Il est temps ?

L’épargne-pension est une manière fiscalement avantageuse d’épargner pour plus tard. Le gouvernement vous encourage à épargner chaque année pour votre pension complémentaire future.

L’avantage à court terme est que vous bénéficiez d’une réduction d’impôts sur l’argent ainsi mis de côté. À long terme, vous avez l’avantage de bénéficier d’une poire pour la soif.

Mieux vaut commencer le plus tôt possible: en principe, plus vous commencez jeune, plus l’argent pourra rentabiliser et plus la somme finale pourra être importante.

Au moment où vous réclamez le capital ou à l’âge de 60 ans, vous payez une taxe unique sur le capital. Cette taxe est appelée taxe anticipative car vous pouvez encore poursuivre votre épargne jusqu’à l’année de vos 64 ans incluse. Vous pouvez encore déduire fiscalement ces versements. Ils ne seront plus taxés par la suite, ce qui est très avantageux.

La taxe anticipative est de 10 % pour les versements effectués à partir du 1er janvier 1993. Pour les versements d’avant le 1er janvier 1993, la taxe anticipative était de 16,5 %. Dans la plupart des cas, cette taxe unique sera nettement inférieure à l’avantage fiscal dont vous avez pu bénéficier toutes ces années (30% d’avantage fiscal annuel sur le montant versé).

Le gouvernement fixe chaque année le montant que vous pouvez déclarer fiscalement. Ce montant maximum est indexé chaque année.

Pour 2014, vous pouvez épargner jusqu’à 950 euros.

 

Fermer le menu