CD Consulting • Christophe Dumont

Ouverture d’un commerce éphémère – les formalités à accomplir !

Les boutiques, restaurants et bars éphémères sont actuellement très populaires et permettent à toute personne de proposer aux clients un nouveau concept commercial, d’évaluer si l’entrepreneuriat est fait pour vous, d’exploiter un commerce éphémère en marge de vos activités ordinaires ou encore de tester un nouvel espace.

Les formalités à remplir, pour ouvrir un commerce éphémère ouverts pour moins de trente jours et ceux exploités pendant une période plus longue, sont différentes.

Espace pendant au moins trente jours

Dans ce cas, vous êtes tenu de  vous inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises en tant qu’entreprise commerciale et éventuellement de remplir les formalités requises. Vous devez activer la qualité TVA et demander les autorisations nécessaires (SABAM, rémunération équitable, AFSCA, patente communale pour le débit de boissons, permis pour aménager une terrasse…).

Commerce éphémère pour moins de trente jours

Dans ce cas, le commerce ne doit pas être enregistré par le Guichet d’Entreprises à la Banque-Carrefour des Entreprises. Vous devez toutefois remplir toutes les autres obligations, à savoir demander la qualité TVA pour les activités soumises.

Source : www.zenito.be

 

Fermer le menu